`
18

Cercle photo de Gentilly

Atelier et laboratoire

Cercle Photo de Gentilly

balanqueux-olivier-2019-2

deCombarieu-Olivier-2019-4

L'ancien #4

JEAN-ELYAN-2019-08

michel-grojnowski-2019-03

hauss-florian-2019-3

herve-audrey-2019-02

Cuba ché

iralde-thomas-2019-1

L'oeil du tigre (4×5,9cm)

kotor-olivier-2019-6

Antropomorphisme #4

lecot-jeanpierre-2019-2

Decor 2

prissette-aurelie-2019-05

Le ban du jardin et les pâtes alphabet

roth-manon-2019-01

Reflets urbains

vivent-bernard-2019-01

yazaki-yusso-2019-2.jpg

Argentique/Numérique… Nous nous obstinons à perpétuer la seule photo argentique, non pas comme un niche en passe de devenir une mode, mais parce que l’enjeu est de ne pas voir disparaître l’essence même de la photographie. Dans cette optique, nous sommes prêts à accueillir et à fournir formation, perfectionnement et possibilité d’échanges.

17 photographes exposent dans l’atelier
du Cercle Photo

balanqueux-olivier-2019-3
balanqueux-olivier-2019-2
balanqueux-olivier-2019-1

Balanqueux Olivier

Après plusieurs années d’infidélité à l’argentique, j’y reviens par le biais du Cercle de Gentilly.
Mon credo, capter des instants fugaces que la nature ou des personnes m’offrent au gré de mes pérégrinations.

deCombarieu-Olivier-2019-1
deCombarieu-Olivier-2019-2
deCombarieu-Olivier-2019-3
deCombarieu-Olivier-2019-4
deCombarieu-Olivier-2019-5
deCombarieu-Olivier-2019-6
deCombarieu-Olivier-2019-7
deCombarieu-Olivier-2019-8

de Combrieux Olivier

L’ancien et le moderne
Comme toujours des portraits de belles inconnues dans la rue.
Cette année, après cinq ans de vie commune, une déclaration d’amour à Gentilly

JEAN-ELYAN-2019-04
JEAN-ELYAN-2019-05
JEAN-ELYAN-2019-06
JEAN-ELYAN-2019-03
JEAN-ELYAN-2019-02
JEAN-ELYAN-2019-01
JEAN-ELYAN-2019-07
JEAN-ELYAN-2019-08

Elyan Jean

La photographie argentique comme outil engagé de (re)découverte, de connaissance, d’exploration, du monde, des autres, de soi…

Michel-grojnowski-2019-01
michel-grojnowski-2019-02
michel-grojnowski-2019-03
michel-grojnowski-2019-04

Grojnowski Michel

De même que peindre consiste à construire avec la couleur, la photographie a pour objet de construire avec la lumière. Cela est davantage encore vrai pour la photographie argentique qui, à la différence de la numérique, utilise la lumière comme matière de construction aussi bien à la prise de vue que lors de l’élaboration de l’image finale, au tirage. Et c’est tout particulièrement au tirage que je prends ce plaisir de façonner la matière lumineuse, comme d’autres pétriraient une pâte ou poseraient touches et aplats, afin de parvenir à une interprétation personnelle de ces quelques bouts d’images que je parviens à arracher à la réalité.
Les photos présentées ici sont celles que j’ai exposées lors du Zigzag 2018. Cette année, je présenterai une suite de cinq tirages sur le thème de Ruines Imaginaires.

hauss-florian-2019-1
hauss-florian-2019-2
hauss-florian-2019-3
hauss-florian-2019-4
hauss-florian-2019-5
hauss-florian-2019-6

Hauss Florian

Instantanés de la palette lumineuse que se plait à révéler la photographie argentique. Merci encore au cercle de perpétuer cette pratique et de redonner du sens au temps et à la lumière

herve-audrey-2019-01
herve-audrey-2019-02
herve-audrey-2019-03
herve-audrey-2019-04
herve-audrey-2019-05
herve-audrey-2019-06
herve-audrey-2019-07
herve-audrey-2019-08

Hervé Audrey

Pourquoi la photo ? C’est l’activité qui allie le mieux la créativité artistique et la science à travers les jeux de lumière et des recherches de contrastes.
Le résultat ? Une source d’imagination, l’histoire réinventée à chaque nouveau regard.
Pourquoi le noir et blanc ? Pour contraster avec ma vie riche en couleurs.

iralde-thomas-2019-2
iralde-thomas-2019-4
iralde-thomas-2019-3
iralde-thomas-2019-1

Iralde Thomas

Abstraction en miniatures

La série présentée en cette année 2019 est une déclinaison d’un travail au long court portant sur une thématique intitulée « Matière à songes ». Les photographies correspondent ici à une recherche sur des formes abstraites que l’on peut rencontrer dans notre quotidien sous forme de traces (sols, murs, route ….).
Loin du spectaculaire et de tout gigantisme, les tirages argentiques noirs et blancs réalisés par l’auteur sont présentés sous forme de miniatures souvent légèrement teintées (split toning) pour mieux révéler l’essence du sujet étudié et en faire de petits objet « précieux ».
T.I.

lecot-jeanpierre-2019-1
lecot-jeanpierre-2019-2
lecot-jeanpierre-2019-3
lecot-jeanpierre-2019-4
lecot-jeanpierre-2019-5
lecot-jeanpierre-2019-6
lecot-jeanpierre-2019-7
lecot-jeanpierre-2019-8
lecot-jeanpierre-2018-portrait

Lecot Jean-Pierre

Sujet traité : décors urbains, décors naturels . Depuis quelque temps , photos de rues , sans en être… Pour fuir un peu le macadam ou trouver une plus ample respiration, je me suis mis à lever le nez et découvrir un tout autre décor, étranges , très graphiques , en perpétuel mouvement , accrochant merveilleusement le soleil .

kotor-olivier-2019-6
kotor-olivier-2019-5
kotor-olivier-2019-2
kotor-olivier-2019-4
kotor-olivier-2019-3
kotor-olivier-2019-1
kotor-olivier-image1-biennale2019
vanitas vanitatum

Kotor Olivier

Anthropomorphismes

Cette année vous croiserez ces êtres qui peuplent nos espaces. Sujets d’anthropomorphismes où la main de l’homme façonne, l’angle de vue y apporte une vi(e)sion humaine. Ici ou là, notre vision nous amène à penser que peut être la vie est ailleurs, partout ailleurs.

prissette-aurelie-2019-01
prissette-aurelie-2019-02
prissette-aurelie-2019-03
prissette-aurelie-2019-04
prissette-aurelie-2019-05
prissette-aurelie-2019-portrait

Prissette Aurélie

La photographie a toujours été présente dans la vie d’Aurélie Prissette. Après une formation en prise de vue durant ses études d’Histoire, elle rejoint des collectifs de photographes pour échanger, exposer et monter des projets communs.
Elle a travaillé sur l’univers de la scène, du tatouage et sur un journal intime à partir de photographies de son sac à main, et se consacre actuellement à une installation sur le thème de la mémoire et de l’héritage. Elle reste fidèle à l’argentique et a présenté ses photographies lors de nombreuses expositions et manifestations.

roth-manon-2019-01
manon-roth-2019-3

Roth Manon

Tout droit sortie de Khâgne-Hypokhâgne et d’un Master en Histoire de la Photographie. A troqué les dissertations contre l’inspiration, pour le plus grand bonheur de son ordinateur qui n’en pouvait plus d’être traité de malotru à chaque fois qu’il lui suggérait des mots plus rigolos que « Grand Deux », « Petit un » ou « Premièrement ». Laisse désormais libre court à son imagination. Avec une certaine organisation. Quand même. Aime capturer des photographies par-ci par-là, et prendre le temps de réfléchir à tout ça. Fascinée par les mots, en plus de Lomo.

vivent-bernard-2019-01
vivent-bernard-2019-02
vivent-bernard-2019-03
vivent-bernard-2019-04
vivent-bernard-2019-05
vivent-bernard-2019-portrait

Vivent Bernard

Le port du HAVRE
Des grues, comme autant de géants qui bougent sans cesse, des porte-conteneurs qui attendent leur ration de conteneurs, empilés les uns sur les autres.
Impression de gigantisme et de puissance du commerce international contemporain.
En utilisant partiellement le flou, j’ai voulu dématérialisé, déconstruire une partie de l’image, pour rendre à la partie nette, omniprésente, toute sa puissance.

yazaki-yusso-2019-1.jpg
yazaki-yusso-2019-2.jpg
yazaki-yusso-2019-3.jpg
yazaki-yusso-2019-4.jpg
yazaki-yusso-2019-5.jpg

Yazaki Yusso

Ce qui est le plus important dans la création photographique, c’est l’émotion, le ressenti, qui doit pouvoir être transmis et reçu, sinon cela ne veut rien dire.
Et le tirage au laboratoire fait partie de l’acte créatif.
Aujourd’hui, à l’ère du numérique, nous devons repenser la photographie pour que cette émotion reste au centre de la préoccupation du photographe. Je voudrai bien m’attacher sans oublier cette attitude.

CPG


    Adresse de l'atelier
  • Cercle Photo de Gentilly - CMAC, 2, Rue Jules Ferry
  • Parking 10 places
    Contacts de l'artiste
  • adresse mail :jeanpierre(point)lecot[at] libertysurf (point)fr
  • téléphone :06 67 15 91 40

Atelier accessible aux personnes à mobilité réduite


Le Cercle Photographique de Gentilly, dispose d'un Laboratoire Noir & Blanc permettant de développer jusqu'au format au 4/5" et 40*50. Il se réunit mensuellement pour un échange sur différentes thématiques : l'acte photographique, l'ouverture sur l'actualité photographique (expos, parutions, travaux personnels, la vie du labo, etc) et se consacre à la photographie noir & blanc sous tous ses aspects: développements et tirages. Il est prêt à vous accueillir, pourvu que cela vous intéresse ardemment et que vous puissiez y consacrer un peu de votre temps . Nous accueillons volontiers des "exilés" du numérique. Notre triple A : Apprentissage . Approfondissements . Aide aux débutants