Artistes : Faire un texte, définir sa démarche artistique

Définir son travail, l’étape délicate.

Article destiné aux artistes pour la mise à jour de leur pages (mail du 6 mars 2018)

Définir son travail est toujours une étape délicate et passionnante pour les artistes. Certains y suent à grosses gouttes, d’autres réussissent à écrire un texte pertinent en quelques minutes.

Peux ceux qui ont du mal à démarrer leurs textes…

Des pistes pour définir sa démarche artistique, pourquoi ?

Beaucoup d’entre vous savent l’importance des textes qui accompagnent tout travail artistique. Pour d’autres ce n’est pas évident.

Se définir

Nous artistes, savons que définir son travail est un acte d’une grande importance. Et ce n’est pas souvent le plus facile à faire. D’une année à l’autre chaque texte marque la progression du travail, son questionnement, ses changements de cap. Il est utile pour nous, mais aussi pour les autres.
Chaque exposition, chaque dossier de candidature nous oblige à faire évoluer notre regard. Une fois posés sur le papier, les mots apportent un éclairage étrange et nous obligent à affiner notre pensée. Parfois l’écriture de ces simples textes ouvre la voie aux prochains travaux.

Le regard des autres

Ceux qui viennent voir vos expositions, souhaitent toujours en savoir plus sur vous ou sur ce que vous présentez. Leur donner un support, un texte, est aussi une manière de les accueillir.

Il y a vous, réel dans votre atelier, mais en parallèle, il y a l’image qui persiste sur les réseaux et sur internet, elle est associée à votre nom et vous définit. Pour ceux qui vous ne connaissent pas, c’est la seule chose qu’ils voient de vous. Votre image sur Internet, si elle n’est pas régulièrement mise à jour, pourrait donner l’impression que votre travail n’évolue pas…
C’est là que l’on commence à prendre conscience du soin à apporter aux textes qui nous représentent.

Car entretemps, vous avez évolué, expérimenté de nouvelles matières, votre gamme à changé ou s’est enrichie, votre expérience personnelle, la vie, vous a apporté une autre vision. C’est le moment de le dire.

L’autre bout de la lorgnette

Pensez au regard des autres : quelle vision a de vous quelqu’un qui trouve sur vous juste une information qui date de 1822? Ou toujours les mêmes images?
Quelle est votre ressenti lorsque vous recherchez le travail d’un artiste et vous ne trouvez pas grand-chose ?

Demander aux amis
Les autres, ce sont aussi les amis ou les proches, ils vous connaissent, apprécient votre travail. Vous serez souvent surpris de voir comment un ami prendra plaisir à faire un petit texte sur vous. Et vous serez encore plus surpris de découvrir comment ce regard extérieur vous fait voir votre travail sous un jour nouveau. Alors n’hésitez pas à leur demander !

Soyez simple
Parlez de vous
Mettez vous à une terrasse et jettez quelques mots sur un brouillon pour commencer.

Quelques liens :
Un guide tout simple et qui pose les bonnes questions :
Le guide du CNAP
D’autres conseils sur des textes d’artistes
Les conseils de L’ESMA à ses élèves

Photographes, parfois les mauvais élèves

De part sa facilité de résultat technique, la photographie à souvent eu du mal à se positionner et à se définir dans le paysage artistique.
Se réfugiant derrière les termes de « lumière » « noir et blanc » « instants » « capture » « moi je » ou « rien », les photographes dévalorisent leur pratique artistique derrière toute une série de mots plutôt techniques.
Pourtant ils ont une vraie démarche, il serait aisé de la définir, il suffirait de parler simplement et avec sincérité. Et de découvrir aussi que c’est extrêmement agréable à faire. Même si, parfois on ne sait pas où l’on va au début, lorsque l’on écrit.
Quelques questions, que l’on peut se poser : Qu’est-ce qui m’intéresse… la technique ? un beau tirage ? qu’est-ce que je montre ? un « truc » ? Ou alors, ça n’a guère d’intérêt, une photo réussie ? Tout le monde en a. Alors où est ma différence ? Quel est mon propre vécu, n’y a t’il pas quelque chose qui m’a amené à la photographie ou à présenter cette série de photos ?

Les visiteurs aiment avoir un support écrit à leur regard, pour découvrir autre chose dans l’image présentée, sentir qu’il y a une vraie personne derrière.

Il est parfois intéressant de parler de soi, si l’on peut, ce n’est pas interdit dans le domaine artistique.

Exemples :
Textes simples
https://loeildelaphotographie.com/fr/francesca-cesari-liminal/
https://loeildelaphotographie.com/fr/antoine-dambrine-their-names-liveth-for-evermore/
Entre technique et poésie :
https://loeildelaphotographie.com/fr/se-souvenir-du-futur-en-couleur/

Pourquoi renouveler le contenu du site Zig Zag tous les ans ?
Mais aussi pour son propre site.

Sur les 12 derniers mois, 16 000 pages du site ont été visitées. Certains artistes qui n’ont pas de sites Internet reçoivent beaucoup de visites et se servent de ces pages comme vitrine. Le succès du site est principalement dû à vos contributions et à notre vigilance. Nous à veillons à ce que les textes évoluent et que les images soient différentes chaque année.
Pourquoi ? Parce-que les moteurs de recherche comme Google n’aiment pas, mais vraiment pas du tout, ce qui s’appelle du duplicat content, des pages identiques dans un même site.
Les pages multiples sont une pratique frauduleuse pour faire croire qu’un site a beaucoup de pages. Dès qu’il y a des abus, le site est éloigné dans résultats de recherche.

Nous sommes donc tous solidaires de l’excellente réputation du site Zig Zag.
Et donc de son efficacité sur le référencement de vos propres sites.

L’équipe du site

Allez hop ! au travail
En espérant que ce petit texte peut vous aider à démarrer…

 

Publié dans espace artistes, La Gazette de ZigZag