Artistes : Définir son travail, l’étape délicate | ZIG ZAG Gentilly

Artistes : Définir son travail, l’étape délicate

Définir son travail artistique, l’étape délicate

Pourquoi le contenu du site Zig Zag est renouvelé tous les ans ?

Sur les 12 derniers mois, 16 000 pages du site ont été visitées. Certains artistes qui n’ont pas de sites Internet reçoivent beaucoup de visites et se servent de ces pages comme vitrine. Le succès du site est principalement aux contributions des artistes qui renouvellent à chaque édition leurs textes et leurs images. Nous à veillons à ce que les textes évoluent et que les images soient différentes d’une année à l’autre.  Ce site devient une archive sur plus de dix ans du travail des artistes de Gentilly et permet à chacun de suivre l’évolution de sa démarche.

Cet article a été rédigé principalement pour aux artistes qui ont du mal à écrire des textes sur leur travail et donner quelques pistes.

Définir son travail est toujours une étape délicate et passionnante pour les artistes. Certains y suent à grosses gouttes, d’autres réussissent à écrire un texte pertinent en quelques minutes.
Peux ceux qui ont du mal à démarrer cette étape essentielle…

Se définir

Se définir est un exercice utile, un acte d’une grande importance. Se définir c’est parler de sa démarche. Expliquer sa thématique, son questionnement, ses objectifs et techniques. C’est une réflexion personnelle et le style d’écriture importe peu.
Un exercice à faire souvent. D’une étape à l’autre notre texte marque ainsi la progression du travail, son questionnement, ses changements de cap. Chaque exposition, chaque dossier de candidature nous oblige à poser de nouveau le regard sur notre travail. Nous avons évolué, expérimenté de nouvelles matières, la vie nous a apporté une autre vision. C’est le moment de le dire. Et parfois l’écriture de ces textes ouvre la voie aux travaux futurs.

Quelques irréductibles

Se réfugiant derrière des termes purement techniques, certains photographes dévalorisent leur pratique artistique. Oui, de par la facilité de résultat technique, la photographie à du mal à se positionner et à se définir dans le paysage artistique. Mais oublions la technique,aussi intéressante qu’elle soit !
Nous photographe avons une démarche artistique, il serait aisé de la définir, il suffirait de parler simplement et avec sincérité. Le spectateur a besoin d’un support écrit pour aller au delà de l’image présentée, pour sentir qu’il y a une vraie personne derrière et, dans le domaine artistique, il n’est pas interdit de parler de soi.
Quelques questions, que l’on peut se poser : Qu’est-ce qui m’intéresse… la technique ? un beau tirage ? qu’est-ce que je montre ? un “truc” ? Tout le monde en a. Ou alors une photo réussie, ça n’a guère d’intérêt ? Où est ma différence ? Quel est mon propre vécu, qu’est-ce qui m’a amené ici ?

Le regard des autres, réel ou virtuel

Donner au spectateur un support à penser, un texte qui évolue d’année en année est une belle manière de l’accueillir. Il y a vous, réel dans votre atelier et en parallèle, il y a les images et textes sur Internet. Associés à votre nom, ils vous définissent face à ceux qui ne vous connaissent pas. Ils doivent régulièrement être actualisés, pour ne pas donner l’impression que votre travail n’évolue pas. Prenons conscience du soin à apporter aux textes qui nous représentent.

L’autre bout de la lorgnette
Pensons au regard des autres : quelle vision aura quelqu’un qui ne trouve pas grand-chose sur nous, juste une info datant de 1822 ?

Demander aux amis
Mais parfois on a vraiment du mal. Nos amis ou proches nous connaissent, apprécient notre travail. Nous serons surpris de voir comment un ami prendra plaisir à faire un petit texte sur nous. Et en plus, ce regard extérieur nous fait voir notre travail sous un jour nouveau. Alors n’hésitons pas à leur demander !

  • Soyez simple
  • Parlez de vous
  • Mettez vous à une terrasse (ouioui) et jetez quelques mots sur un brouillon pour commencer et ça viendra !

Quelques liens

Quelques liens – comment décrire sa démarche,présenter un projet :
Un guide tout simple qui pose les bonnes questions :
Le guide du CNAP
D’autres conseils sur des textes d’artiste
Les conseils de L’ESMA à ses élèves

Exemples pour les photographes :
Textes simples
https://loeildelaphotographie.com/fr/francesca-cesari-liminal/
https://loeildelaphotographie.com/fr/antoine-dambrine-their-names-liveth-for-evermore/
Entre technique et poésie :
https://loeildelaphotographie.com/fr/se-souvenir-du-futur-en-couleur/
 

Retour haut de page