Francoise Spiess | ZIG ZAG Gentilly

Francoise Spiess

Sylt
L’odalisque bafouée
L’espace n’aurait qu’un frisson
La soif d’errer
Est-ce ainsi que l’Histoire …

Ukraine 2022

En février 2022 le commencement de la guerre en Ukraine m’avait littéralement laissée dans un état de sidération. Mes trois expositions ( Gentilly, Paris IVème, et Paris XIIIème) qui ont eu lieu au printemps et à l’automne 2022 ont été consacrées à cette guerre qui a ravivé en moi des souvenirs d’enfance, celui en particulier de mon oncle déporté comme résistant en 1943 au camp de Sylt dans l’île anglo-normande d’Aurigny. Deuxième temps de sidération : personne autour de moi ne connaissait l’existence de ces camps nazis . La cause : la censure du gouvernement britannique jusqu’à une date très récente !
Pour moi ces deux drames se trouvent liés et cette exposition en rend compte : de l’évocation des camps et de la guerre à l’espoir, chaque toile dit l’horreur, le désespoir, la lutte ou l’apaisement, voire la victoire. Je me suis sentie accompagnée dans cette démarche par des maîtres : Nicolas de Stal, Joan Mitchell, Anselm Kiefer, Basquiat, et certains de mes tableaux leur rendent ouvertement hommage.

Animation dans mon atelier

Le dimanche 15 mai à 17h le comédien Jean-Luc Vincent lira des extraits de Ce qui n’a pas de prix d’Annie Lebrun (texte sur l’art)

Retour en haut