Francoise Spiess | ZIG ZAG Gentilly

Francoise Spiess

la pulsation du monde
les adventices
sororité

Il faut porter en soi un chaos pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante( Nietzsche)

Mon travail de cette année est un cri : Que faire ? Révolte et impuissance ! Ne plus penser, ne pas voir, ne pas choisir de condamner les dictatures, toutes les dictatures ? celles qui rejettent à la mer les importuns qui voudraient vivre encore un peu, celles des hommes qui aiment leur femme en les tuant et les enfants en les violant, celles qui arrachent les arbres en les couvrant de crachats artificiels?

Impuissante devant le monstrueux, il ne me reste que le jaillissement de la couleur, le noir aussi pour cacher les larmes, les collages de portraits pour dire la sororité, les petits boutons de nacre, de ceux que cousent parfois encore les femmes sur les chemises des hommes et que j’avais conservés dans une boite léguée par ma grand-mère, les fils qu’on entremêlent et qui enlacent, enferment, lient et dénouent, les écorces d’arbre abandonnées qui deviennent armure contre la terre dévastée…
Que de tout ce chaos puisse naître l’étoile dansante !

Françoise Spiess


Animation dans mon atelier

Dimanche 28 avril à 16h : improvisation au piano par Eric Antoni
Lundi 29 à 19h : lecture carte blanche à Jean-Luc Vincent, comédien

Retour en haut