Jean-Pierre Lécot | ZIG ZAG Gentilly

Atelier

15


<< Cercle Photo de Gentilly


Dans la photographie du monde végétal et du minéral urbain qui sont mes terrains de prédilection depuis quelques années, je recherche une certaine harmonie naturelle, détachée de l’entreprise et de la représentation humaines. Démarche esthétisante assumée, mais le choix d’un cadrage, d’une composition, d’une lumière ne procède-t-il pas de la même intention ? Une photographie, telle que je la conçois et digne de ce nom, ne peut se contenter de représenter abruptement un bout de réalité ou alors elle se doit d’être accompagné d’un texte d’explication, et dans cas elle ne représente qu’un support au texte et devient seconde.

L’on devrait pouvoir apprécier une photographie comme on se délecte d’une phrase musicale ou d’une mélodie. Je suis donc pour une photographie inutile, ou plutôt inutilisable, loin de la préoccupation de messages, de suivisme culturel , loin des courants d’air du moment , loin du souci de devoir vendre un produit.

Pourquoi le Noir et Blanc ? ….. Parce que la couleur distrait le regard, à moins qu’elle ne devienne le sujet principal de la photo.

Pourquoi l’argentique ? …. Parce que l’on reste en grande partie maître de ce que l’on fait.

Pourquoi l’absence d’humains dans mon travail ? …. Parce que je fais dans cas plus confiance en la parole, en l’écrit, en l’image animée.

Retour haut de page