Thomas Dreyfuss | ZIG ZAG Gentilly

Thomas Dreyfuss

Il y a quelque chose de résolument animiste dans le travail de Thomas Dreyfuss, non seulement
parce que l’artiste est coutumier des séjours aux côtés des Afars, peuple nomade de la corne de
l’Afrique, mais aussi parce qu’il s’intéresse à la manière dont les images se créolisent, en produisant
des figures hybrides. […] bestiaire étrange et familier qu’on entrevoit souvent dans ses œuvres, à
l‘instar des motifs que l’on retrouve dans l’œuvre de Manuel Zapata.

Artiste invité dans mon atelier

Cette année j’ai aussi invité Alexandre  Alloul, photographe, à  partager mon atelier pour faire un accrochage commun.

 PARADIS MODERNE  ☆
Depuis l’invention des « Freak shows » par Barnum en 1871 la fête foraine semble avoir bifurqué pour former à jamais son monde parallèle, un monde en chiasme fait de femmes à barbes et de barbes à papa, de montagnes russes et d’américaines fantaisies. Depuis lors, les forains ont su conserver et amplifier ces lieux d’émerveillements collectifs, faits d’installations pastiches de la société comme un abrégé du monde, ces paradis modernes à la fois perçus comme kitchs par les adultes, et merveilleux par les enfants, comme une poésie mélancolique universelle.

Le regard tourné vers le ciel à la lumière naturelle des douces fins de journées d’été, j’ai capturé durant plusieurs années et dans plusieurs pays pour cet ouvrage, les instants furtifs de ce langage esthétique singulier qui fait notre culture populaire et semble échapper à l’emprise du temps et des modes.En résonnance avec le travail de Thomas Dreyfuss , le photographe accroche des tirages grands formats issus de son 3ème et nouveau livre « ParadisModerne« , qu’il présente et signera pendant toute la durée du festival.
Deux ans en immersion foraine de Ouistreham à Hollywood, 160 pages de photographies inédites.

https://www.alexandrealloul.com

Retour en haut